Retour

Chaudière qui fuit, quelles sont les solutions

chaudière qui fuit

05 oct. 2022

Une chaudière qui fuit peut avoir plusieurs dysfonctionnements, dont certains d’entre eux peuvent être résolus par vous-même.

Une chaudière qui fuit peut entraîner de nombreux désordres dans un logement. Cet appareil de chauffage peut tout d’abord perdre en performance de chauffage. Dès lors, la chaudière ne permettra plus la production d’eau chaude sanitaire (ECS) suffisante pour alimenter les radiateurs à eau ou le plancher chauffant. De plus, une fuite d’eau même minime peut endommager les composants de votre chaudière, votre sol, vos murs…

Comment trouver l’origine de la fuite ? Que faire en cas de fuite ? Voici plusieurs éléments de réponse qui vous permettront de limiter les dégâts si vous devez faire face à un tel dysfonctionnement.

Quelles sont les raisons d’une chaudière qui fuit ?

Une chaudière qui fuit présente un dysfonctionnement ou une panne. Les principales raisons d’une fuite d’eau sur ce système de chauffage central (chaudières électriques, chaudières gaz à condensation, chaudières au fioul…) sont :

  • une pression trop élevée dans le circuit de chauffage, ce qui va entraîner un écoulement d’eau dans les canalisations des eaux usées par l’activation du groupe de sécurité installé sur la chaudière, afin de faire baisser la pression et éviter d’endommager le système de chauffage central ;
  • une pression trop basse, ce qui entraîne une circulation insuffisante de l’eau dans les émetteurs de chauffage (radiateur, plancher chauffant…) et ce qui va produire un écoulement de l’eau ;
  • une pièce de la chaudière (vase d’expansion, vase de remplissage, pompe de circulation…) qui ne fonctionne plus correctement à cause d’une panne ou d’un entartrage ;
  • des joints ou des raccords anciens qui ne sont plus suffisamment étanches.

Pour avoir une première idée de la cause de la fuite d’eau, vous devez tout d’abord localiser où s’écoule l’eau. Selon l’origine de la fuite présumée, plusieurs solutions peuvent vous permettre de limiter les dégâts, le temps qu’un chauffagiste professionnel puisse intervenir.

Comment réparer ?

S’il s’agit d’un problème de pression, vous pourrez facilement le constater en regardant où se situe l’aiguille sur le manomètre de votre chaudière. Selon le modèle et la puissance de votre système de chauffage, l’aiguille doit indiquer une pression comprise entre 1 et 1,5 bar.

Si la pression est trop élevée, il y a un excès d’eau dans votre circuit de chauffage. Dans ce cas, vérifiez que le robinet de remplissage de votre chaudière est bien fermé. Puis, purgez les radiateurs jusqu’à ce que l’aiguille descende un peu en dessous de la pression maximale indiquée pour votre chaudière.

Si la pression est trop basse, vous devez réaliser un apport d’eau dans le circuit de chauffage. Dans ce cas, ouvrez légèrement le robinet de remplissage jusqu’à ce que le manomètre indique une pression suffisante pour le bon fonctionnement de votre chaudière.

Ces solutions restent provisoires. Si le problème se réitère, vous devez faire intervenir un chauffagiste professionnel qui viendra vérifier si une autre pièce de la chaudière ou un mauvais réglage ne sont pas à l’origine de ces problèmes de pression.

Pour une pièce, un joint ou un raccord défectueux, coupez le robinet de remplissage ainsi que l’alimentation de votre chaudière. Ces gestes vous permettront d’éviter un éventuel dégât des eaux ainsi que tout problème électrique. Puis, demandez un dépannage rapide à un professionnel qui viendra remplacer la pièce défectueuse.

Pour prévenir ce type de problème, pensez à faire réaliser l’entretien annuel de votre chaudière par un professionnel.

Une chaudière qui fuit n’est donc pas forcément synonyme d’un gros dysfonctionnement, mais l’intervention d’un chauffagiste professionnel est vivement conseillée afin de vérifier chaque pièce et procéder à l’entretien du système de chauffage.

Trouver votre artisan Chauffagiste

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation